Actualité

Qu’avez-vous fait en 2022 ? Beaucoup de choses ? Tant mieux. De son côté Meta a regardé ses réseaux souffrir pendant que Tiktok dansait le mia.

Auteur
Stéphanie Jouin

Qu’avez-vous fait en 2022 ? Beaucoup de choses ? Tant mieux. De son côté Meta a regardé ses réseaux souffrir pendant que Tiktok dansait le mia.

En 2023, que va-t-il advenir de Facebook ?

On dirait bien que notre père fondateur a été frappé de plein fouet par les foudres de la génération Tiktokeuse. La stratégie algorithmique des “vidéos courtes” a remis en question l’ensemble des pratiques de Facebook, qui face aux trends dynamiques de la plateforme, n’a trop su que faire.

Mark Zuckerberg affirme pourtant avoir un plan de relance pour Facebook. D’après Meta, des posts recommandés par une intelligence artificielle, arriveront dans votre fil d’actualité.

Mark Zuckerberg explique :

"Ce qui va fondamentalement se passer, c'est qu'au cours de l'année ou des deux prochaines années, nous allons commencer à montrer plus de contenu recommandé dans le fil d'actualité. Et nous saurons que nous faisons du bon travail parce que le contenu du début va déplacer un autre contenu, et soit le déplacement de ce contenu va conduire à des réactions négatives de la part des gens, et conduire à ce que les gens se connectent moins les uns aux autres dans toutes les métriques sur lesquelles nous nous concentrons, soit il va en fait conduire à ce que les gens se connectent plus et soient plus satisfaits du produit."

Cela risque bien de changer drastiquement les codes de la plateforme, qui jusqu’ici s’avérait être fermée à un réseau choisi par les soins de l’utilisateur.

Mark Zuckerberg affirme que le grand avantage de Facebook est sa diversité des contenus. Sur le réseau, vous avez la possibilité de poster des photos, des vidéos ou des textes simples ainsi que toutes les autres fonctionnalités que vous connaissez. Le patron de Méta est persuadé que cette valeur ajoutée, en plus de l’IA, apportera une longueur d’avance à Facebook.

À terme, Mark Zuckerberg souhaite que 40% des contenus sur le fil d’actualité viennent de personnes que vous ne suivez pas.

Pour un réseau dont le principal avantage est le lien qu’il crée entre les membres de votre cercle proche, cela est un sacré challenge.

La grande différence entre TikTok et les autres réseaux sociaux est d’ailleurs, qu’il se considère comme une plateforme de divertissement et non comme un réseau social.

Alors, où se trouve la juste balance pour Facebook ?

Meta explique que la plupart des échanges se font par DM, en outre parce que les utilisateurs se servent d’abord des réseaux sociaux pour se divertir et ensuite pour interagir avec leurs proches.

D’autres changements :

En plus de ce changement d’algorithme, Facebook souhaite promouvoir l’utilisation des avatars, et cela dans plusieurs domaines. D’après Meta, les avatars sont un excellent moyen de communiquer avec autrui. En bref : bienvenue dans la mataverse.

En parlant de metaverse, il s’agit bien de la destinée vers laquelle Facebook souhaite avancer. Le développement de lunettes VR est sur le feu. Affaire à suivre.

D'autres articles sur Facebook :
Facebook, la fin des Instant Articles
Facebook et Instagram : les réseaux sociaux de Meta officiellement en déclin

Auteur
Stéphanie Jouin
Passionnée par les domaines de la littérature, du digital et de l'entrepreneuriat, Stéphanie est la co-CEO de l'Agence Afffect.