‍‍‍‍‍‍
Réseaux Sociaux

Bluesky ouvre ses portes à tous

Un an après ses débuts en version bêta privée, Bluesky invite (enfin) tout le monde à rejoindre ses rangs.
Bluesky ouvre ses portes à tous

Bluesky ouvre ses portes à tous

Un an après ses débuts en version bêta privée, l’application Bluesky ouvre ses portes à tous et abandonne son système d'invitation. Son slogan : « Building a Social Internet ».

Bluesky, idée originale du co-fondateur de Twitter, Jack Dorsey, invite enfin tout le monde à rejoindre ses rangs. Ce réseau social, clone de Twitter dans bien des domaines, est toutefois unique en son genre. Cette ouverture au grand public marque une étape importante dans le parcours de Bluesky.

C’est quoi Bluesky ?

Bluesky, était au départ un projet interne de Twitter baptisé "protocole AT". Le projet (qui a reçu un financement de 13 millions de dollars de Twitter) avait pour objectif de décentraliser le réseau social. Bluesky devient une société distincte de Twitter, peu de temps avant le rachat par Elon Musk en 2022.

Au cours de ses deux premières années, la plateforme a fonctionné uniquement sur invitation. En clair, il vous fallait connaître quelqu’un qui y avait un compte pour obtenir le fameux Sésame. Pourquoi ce choix ? Une volonté des responsables pour garder le contrôle de la plateforme et gérer soigneusement son évolution, alors que sa base d'utilisateurs augmentait lentement pour atteindre environ 3 millions. Un nombre d’utilisateurs qui devrait monter en flèche maintenant que tout le monde peut s’inscrire.

Comment fonctionne Bluesky ?

D’un point de vue technologique, Bluesky est un concept relativement nouveau. En effet, si le réseau social ressemble et fonctionne comme X au départ, la plateforme se distingue par ce qui se cache sous le capot. Alors que les données de Twitter sont toutes conservées de manière centralisée sur ses serveurs, l’application Bluesky est quant à elle décentralisée et reliée à d'autres plateformes de médias sociaux. Une interconnexion rendue possible, le code de Bluesky étant entièrement open source. Derrière le jargon technologique, comprenez que Bluesky est un “réseau fédéré » ou une “galaxie de réseaux sociaux” interconnectés. Les publications sur Bluesky peuvent ainsi être recherchées, aimées, partagées… par des utilisateurs d’autres plateformes sociales. Un multiplicateur de force en quelque sorte. Mais le réseau n’en reste pas moins fonctionnel : "Toute la philosophie a été d’avoir une bonne UX et de privilégier l’expérience utilisateur. Les gens ne sont pas uniquement intéressés par la décentralisation. Ils sont là pour s'amuser et passer un bon moment.", a déclaré Jay Graber, CEO de Bluesky.

______________________________________________________________

Restez informé des dernières actualités sur les réseaux sociaux en vous inscrivant à notre newsletter

_________________________________________________________________

Les prochaines étapes de développement de Bluesky

Bluesky a annoncé qu'elle introduirait une version expérimentale de la « fédération » d'ici peu. Les développeurs pourront alors créer leurs propres serveurs distincts, comme Mastodon possède des milliers d'instances différentes. Les utilisateurs, quant à eux, pourront choisir quel serveur utiliser, et s'ils changent d'avis, ils pourront migrer vers un autre serveur sans perdre toutes leurs publications, abonnés et listes de suivi. Une autre mise à jour à venir permettra de créer ses propres services de modération de contenu, auxquels d'autres utilisateurs pourront s'abonner. « Par exemple, une organisation de fact checking pourra gérer un service d'étiquetage et marquer les messages comme « partiellement faux » ou « trompeurs ». Les utilisateurs qui font confiance à cette organisation pourront s'abonner à leurs labels. Une opération qui rendra visible pour l’utilisateur toutes les étiquettes publiées par l’organisation sur l’application”. peut on lire sur le blog de Bluesky.

Pourquoi les entreprises doivent-elles s’intéresser à Bluesky ?

Ne serait-ce que parce Threads de Meta a été l'année dernière l'une des applications les plus téléchargées. À ce jour, l'application revendique 130 millions d'utilisateurs. De nombreuses marques cherchant à quitter Twitter ont rapidement décidé de l'adopter comme plateforme sociale alternative à X. Il se pourrait que Bluesky suive le même chemin. En à peine 24 heures, la plateforme avait déjà attiré plus d'un million de nouveaux utilisateurs.

Afffect - L'agence de génération de croissance en B2B

Découvrez toute l'actualité marketing dans notre podcast, La chronique Marketing.

Lire davantage d'articles

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Recevez dans le Feuillet, nos meilleurs articles, le Marketing, la prospection, la publicité et le social Media, livrés chaque semaine dans votre boîte e-mail.
newsletter afffect