Actualité

Les reels originaux encouragés par l'algorithme d'Instagram

Auteur
Stéphanie Jouin

L’une des principales raisons liée à l’agacement des utilisateurs d’Instagram, est la perte d’engagement. Le réseau social connaît depuis déjà plusieurs années, une baisse tragique de la visibilité des posts de ses créateurs de contenu. En cause, un algorithme qui change, qui bouge, qui évolue (trop) vite.

10% : l’un des chiffres chaotiques du réseau.

Seulement 10% de vos abonnées voient vos posts dans leur fil d’actualité. Alors forcément, ça agace, voire pire : ça énerve.

Instagram, dans son souhait de devenir le nouveau TikTok, apporte une plus large visibilité par la création de Reels. Les utilisateurs du réseau passent en moyenne 20% de plus de temps à regarder des vidéos.

Sur Facebook, les internautes passeraient même 50% de leur temps à visionner du format vidéo.

Mais voilà, même si Méta pousse fortement ses utilisateurs à se tourner vers la vidéo, la guerre des créateurs de contenu reste rude.

Méta nous donne la clé pour réussir à créer une vidéo virale :

L’originalité. En mettant en tête de gondole les vidéos originales, Méta pousse ses utilisateurs à être toujours plus créatifs.

D’ailleurs, Méta explique :

“Les vidéos originales reflètent la voix et la valeur uniques du créateur de contenu. Elles sont distinctives et sont produites d'une manière qui n'a jamais été faite auparavant. Nous donnons la priorité aux vidéos originales pour récompenser le dur labeur que représente la création d'un contenu authentique."

Dans sa recherche d’originalité, Méta va également réduire l’engagement des posts partagés.

Bon, de notre côté, on n’oublie pas que la portée d’un reel relève également de plusieurs autres éléments tels que :

  • La musique utilisée
  • Votre activité après la publication d’un contenu
  • L’heure de publication
Alors, prêt à vous mettre à la vidéo ?
Auteur
Stéphanie Jouin
Passionnée par les domaines de la littérature, du digital et de l'entrepreneuriat, Stéphanie est la co-CEO de l'Agence Afffect.