Marketing

Mythes SEO : 8 idées reçues qui freinent votre évolution

Mythes SEO : TOP 8 des idées reçues qui freinent votre évolution en 2023. On fait le tour sur les bonnes et les mauvaises pratiques SEO.
Mythes SEO : 8 idées reçues qui freinent votre évolution

Mythes SEO : 8 idées reçues qui freinent votre évolution

Mythes SEO : TOP 8 des idées reçues qui freinent votre évolution en 2023

Avez-vous déjà vu X personnes vous dire qu'il connaissait la solution miracle pour faire de votre site le N°1 sur toutes les requêtes principales de votre secteur d'activité ? Alors OK c'est possible, mais pour y rester, c'est quand même un sacré travail acharné qu'il faut faire. Alors laissez-moi vous partager mon TOP 8 des idées reçues sur le référencement naturel alias SEO (Search Engine Optimization). Je pense que vous ne serez pas déçus de ces notions.

Mythe SEO n°1 : Un taux de rebond élevé = un mauvais référencement

Le taux de rebond n'est pas signe de mauvais référencement. Il est parfois rapide pour l'utilisateur de trouver la réponse à sa question. Alors certes cela ne favorisera peut-être pas immédiatement vos ventes, mais si l'internaute trouve rapidement ce qu'il cherche grâce à votre contenu, c'est une très bonne chose.

Mythe SEO n°2 : La longueur d'un contenu impacte le référencement

Vous l'avez certainement déjà vu quelque part "il faut un minimum de X mots pour que Google prenne en compte votre contenu et vous référence dans les premières pages". STOP 🛑  Dans cet article, on va mettre fin aux idées reçues. Google n'a affirmé aucune de ces affirmations ou règles. Il y a juste de nombreuses études qui ont été faites, qui affirment que le nombre minimal serait de 500, 1000 ou même 2000 mots. Mais ce sont des études qui dépendent de tellement de facteurs ! Le format, le secteur d'activité, l'audience, et le moment, bref, tous ces facteurs changent continuellement. Alors une étude réalisée pendant la période de la crise sanitaire, ne donnera pas les mêmes résultats qu'une étude faite 2 ans après. Tout est relatif. Le référencement naturel n'est pas une science exacte et il faut savoir qu'un chiffre clé réalisé sur un certain panel de sites, n'est pas forcément représentatif sur votre secteur d'activité.

Alors certes, pour apparaître dans la page n°1 de Google (anciennement car maintenant nous sommes sur de l'infinity scroll), il faut répondre à une problématique ou un besoin de l'utilisateur. Google met en relation et lie l'ensemble de vos pages indexées pour proposer le résultat le plus pertinent aux utilisateurs du moteur de recherche. On considère que pour un blog ou une page de vente (autre qu'une page produit), il serait intéressant d'avoir un minimum de 500 mots pour apporter une réponse clair. Mais encore une fois, le volume de texte ne fait pas tout.

Chez Afffect par exemple, Stéphanie a l'habitude de rédiger les fameux 2 min de news qui cartonnent dans les SERP (résultats de recherches), et pourtant ils ne dépassent que très rarement les 1000 mots.

Mythe SEO n°3 : l'URL de page doit contenir plein de mots-clés

Encore un mythe SEO qui circule partout.. Mais cette fois-ci, je ne vais pas être aussi sévère que Louis de Funès dans Fantomas, puisque l'URL à un petit impact sur le SEO. Il suffit de caler votre mot-clé principal dans les URL de votre page ou bien directement votre requête.

Le plus important dans vos URL c'est qu'elles soient à la fois lisibles et simples pour que Google puisse relever facilement votre page et l'afficher dans les SERP. Si celle-ci correspond bien à la requête des internautes, vous aurez de grandes chances d'acquérir du trafic et des leads qualifiés.

Mythe SEO n°4 : la méta-description a un impact sur le référencement

Eh oui, je vous vois venir, mais ce n'est pas parce qu'elle apparaît dans les résultats de recherche qu'elle a un impact sur le référencement de votre site ! Je parle bien évidemment de la méta-description ! Désolée si j'en bouscule certains. Mais remettons un peu d'ordre.

La méta-description a pour but de donner envie à l'utilisateur de cliquer sur votre site. Alors pas la peine de la tartiner de mots-clés sans que celle-ci, n'ait de réel sens.

PS : Ça ne sert à rien de mettre votre balise title dès les premiers mots de la méta-description. Les utilisateurs l'ont déjà lu juste avant alors pourquoi le redire ?

Mythe SEO n°5 : La position 0 est gage de trafic

Ce mythe SEO, je l'aime plutôt bien. Pour que l'on soit tous sur la même longueur d'onde, je vous remontre ce qu'est la position 0 de Google.

Exemple de position zéro pour la requête "étapes inbound marketing"

La position zéro, c'est la réponse que trouve Google à travers les différents sites indexés sur sa plateforme pour répondre à la requête de l'utilisateur. S'il trouve un contenu pertinent, Google mettra directement un extrait de votre page tout en haut des SERP (avant les premiers résultats Google, et après les sites sponsorisés).

À savoir que Google se veut comme un moteur de réponses plus qu'un moteur de recherche. Alors s'il trouve directement la réponse à une question de l'utilisateur, l'algorithme vous positionnera en position 0 sous ce format.

Pourquoi ce n'est pas signe de trafic ?

Tout simplement car Google donne directement la réponse. Parfois celles-ci sont plus longues et donc il faut que l'utilisateur, clique sur le site pour accéder au contenu et trouver ce qu'il cherche, or c'est de moins en moins le cas.

Ici Google a trouvé la réponse à ma question et me propose une réponse sans que je clique sur un site internet (coucou Riri)

Et là vous comprenez que l'utilisateur tapera sa requête, et n'aura même pas besoin de connaître l'ensemble de votre article pour avoir sa réponse.

Évidemment, tout est relatif, vous aurez forcément du trafic en position 0, mais peut-être pas autant que vous l'auriez pensé.

Mythe SEO n°6 : Il suffit de répéter le mot-clé pour optimiser la page

Je vais peut-être en décevoir certains, mais le référencement naturel ne s'arrête pas à ça ! Il va falloir creuser davantage et se donner les moyens pour que votre contenu soit bien référencé.

En 2023, ça ne marche plus comme ça. Répéter un seul mot-clé tout le long de votre page ne suffira pas. Le sens prime et la sur-optimisation vous perdra. Alors on arrête cette technique, et on se concentre sur le champ lexical autour de votre mot-clé principal. Il regroupera alors, les différentes manières que peuvent avoir les utilisateurs pour appeler une même chose. Là où certains disent une chaise pour s'asseoir, d'autres appellent ça une assise ou une cayelle.

Alors travaillez votre page, ne faites pas l'erreur de rappeler 4 000 fois un même mot-clé ! Votre lecteur a compris et se rendra vite compte que vous le répétez pour le référencement plutôt que pour une lecture facile et agréable de votre page.

Mythe SEO n°7 : Google pénalise le contenu dupliqué

"Si je prends le contenu d'un autre site et je le réoptimise en rajoutant des mots-clés à la fin ça le fait ?". NON ❌ ! Le SEO et la rédaction web ça ne marche pas comme ça ! Et les réactions du type "Google n'est qu'un algorithme, c'est facile de le duper", eh bien, croyez-moi, si vous jouez à ce jeu, vous serez perdants.

Mais Google pénalise-t-il vraiment le contenu dupliqué ?

Eh bien en réalité, pas vraiment. La seule chose que peut faire Google face à ça, c'est désindexer votre page ou la faire descendre dans les pages des résultats de recherches (pour ceux qui n'ont pas encore la mise à jour).

Si votre contenu est exactement pareil que celui d'un site web concurrent, votre page ne sera tout simplement pas visible dans les SERP.

Alors prendre du contenu déjà existant et le refaire à sa sauce ne porte pas forcément bon présage pour le référencement de votre site. Soyez originaux, écrivez avec envie et passion et vous verrez que le contenu dupliqué n'est pas la solution (ni un facteur de classement).

Mythe SEO n°8 : Le SEO est une solution rapide pour obtenir un classement élevé dans les moteurs de recherche.

Avez-vous déjà vu un site passer des oubliettes à la page n°1 de Google en 1 jour ?

Oui, le SEO a beau être une méthode de référencement naturel, sans besoin d'investir directement sur des mots-clés comme de l'ads, mais c'est une technique qui a la contrainte de prendre davantage de temps pour être mieux référencé. Les facteurs de classements sont multiples sur Google, et le référencement d'un site dans les 3 premières positions ne se fait pas en claquant des doigts ou en le sortant de son sac comme Mary Poppins. Google peut vous mener la vie dure, mais c'est (dans la plupart des cas) pour une bonne raison. Des millions de pages sont créés chaque jour sur internet, alors n'allez pas vous imaginer du jour au lendemain, que vous aurez une croissance rapide et pérenne.

La vérité, c'est que le SEO ça prend du temps. De multiples optimisations sont nécessaires pour que votre contenu remonte dans les SERP et que le moteur de recherche propose votre site web aux internautes. Et cette mise en place ne se fait pas en quelques minutes ! Cela peut dépendre de :

  • Votre requête cible (requête difficile ou facile, un des critères de pertinence les plus importants)
  • Le temps de chargement de vos pages (expérience utilisateur)
  • La qualité de votre contenu
  • Le niveau d'optimisation de vos images sur le site (le poids de vos images en SEO est important ainsi que leur format)
  • Le maillage interne (liens entrants, liens sortants etc.)
  • Les backlinks
  • La structure de votre site (arborescence)
  • La hiérarchie de vos balises HTML (balise title, H1, H2, H3, H4 etc.)
  • ...

Bref, tout ça prend du temps ! D'ailleurs, avant que je puisse vous communiquer les différents outils que nous utilisons au quotidien chez Afffect, n'hésitez pas à télécharger notre Checklist SEO. Elle vous permettra de connaître plus en détail les bonnes pratiques et d'optimiser votre site afin qu'il soit fonctionnel et référencé sur Google. Qui sait, peut-être que grâce à cette checklist vous atteindrez vos objectifs de trafic mensuel tant espéré ?

Nos outils pour un référencement qui cartonne

Passons maintenant à l'opérationnel comme on l'aime ! Chez Afffect, et plus particulièrement Be.content, les outils SEO on en utilise ! Et rien que pour vous, je vais vous partager les outils que Stéphanie et moi-même (Maëlle) utilisons au quotidien.

Semji, notre allié de la rédaction web

À commencer par notre outil de rédacteur en chef Semji. C'est notre allié pour la rédaction d'articles de blog pour remonter petit à petit nos pages dans les SERP. C'est d'ailleurs grâce à lui, que nos articles nous apportent un trafic quotidien sur notre site internet. Et ça, c'est plutôt pas mal je vous avoue.

Semrush et Google Search Console

Deux outils également que nous utilisons en complément de Semji pour faire nos études de mots-clés, surveiller de nombreux KPI sur notre site internet (taux de rebond, temps passé sur chacune de nos pages), suivi de positions, dwell time etc.

Très complets, si vous avez déjà des notions en SEO ou vous cherchez à suivre les performances de votre site, ces outils vous seront d'une grande aide.

Nos extensions SEO indispensables en 2023

Si vous souhaitez avoir du trafic et optimiser le SEO de votre site, plusieurs extensions de qualité peuvent vous être utiles :

  • Woorank (audit de site internet gratuit)
  • PageSpeed Insight (déterminer les éventuels problèmes de chargement de votre site)
  • Uplix et Web Developer (qui permettent de contrôler facilement la structure des titres d'une page mais aussi pas mal de KPI comme la rapidité d'indexation, les ratios entre la taille de vos contenus et les mots-clés choisis etc.)
  • SEO SERP Instant Rank Checker (pour déterminer votre position sur un mot clé en quelques secondes)
  • Keyword Surfer (pour connaître le volume de visite de chaque site dans les SERP)

C'est évidemment une liste non exhaustive des extensions SEO existantes, mais c'est du moins, celles que l'on utilise le plus pour notre pôle Be.content.

Alors pour terminer cet article de la meilleure des manières, faites bien attention aux sources d'informations pour votre SEO. Que ça soit les réseaux sociaux, des agences ou autres, renseignez-vous bien et faites de Google votre meilleur allié.

Découvrez toute l'actualité marketing dans notre podcast, La chronique Markering.

Lire davantage d'articles

Recherchez, vous trouverez

Vous cherchez quelque chose de spécifique sur Afffect Media, mais vous êtes noyé dans un océan de résultats sans fin sur Google ? Dites adieu aux recherches infructueuses et bonjour à la précision, grâce à notre moteur de recherche ci-dessous !