Réseaux Sociaux

Le personal branding

Aujourd’hui, je vous écris un article un peu spécial. Au menu, aucun tuto sur le Growth, pas de hack sur “comment gagner des abonnés”. Cela dit, ce que je vais vous raconter risque bien de faire croître vos opportunités.

Auteur
Stéphanie Jouin

Aujourd’hui, je vous écris un article un peu spécial. Au menu, aucun tuto sur le Growth, pas de hack sur “comment gagner des abonnés”. Cela dit, ce que je vais vous raconter risque bien de faire croître vos opportunités.

Ce matin, en attendant le bus qui me mènerait au bureau, je faisais ma tournée matinale de Linkedin. Tous les créateurs de contenu que je suivais semblaient s'être donné le mot. Tous traitaient d’un sujet commun : le personal branding.

Personal branding définition : "Le personal branding est une pratique qui consiste pour un individu à promouvoir lui même son image et ses compétences par le biais des techniques marketing et publicitaires utilisées habituellement pour promouvoir une marque."

Parce que oui, le personal branding est la meilleure communication possible pour vendre. Du moins, quand on sait l'utiliser.

Dans le bus, je fus  traversée par une pensée un peu contradictoire : “j’adore le personal branding, mais qu’est-ce que c’est prenant.”

Oui, c’est prenant, car il vous oblige à partager en continu. Posts, stories, copywriting. Cette méthode ultra égo-centrée peut vite devenir épuisante.

Et je vais même vous dire, personnellement, elle m’a épuisée. J’en suis venue à arrêter d’écrire sur Linkedin. Quant à Instagram, je crois que même mon feed ne se souvient plus de qui je suis.

C’est simple : j’ai passé le travail, avant mon personal branding.

Sauf que : Mon travail, c’est de communiquer. Autant pour les autres que pour moi.
Donc, j’ai réfléchi : comment optimiser mon organisation pour lier marque personnelle et entrepreneuriat ?
Je vous donne ma méthode, elle relève de quatre points :

Ne pas tronquer l’inspiration

Ce point est crucial, voilà pourquoi il apparaît en premier. Nous avons trop tendance, ou du moins, j’ai trop tendance à passer la réalité avant l’inspiration. Mes tâches quotidiennes (toutes parfaitement dressées dans une to-do list + un calendrier calibré), passe avant les idées. Et cela, c’est une erreur. Qu’importe que je sois en pleine modification du logo de Jean-Michel Dupont, si je suis soudainement prise d’une envie d'écrire un post, j’ai le droit de me laisser cinq minutes pour le rédiger. L’inspiration n’est pas une science exacte, exit l’idée qu’il vous sera possible de vous caler deux heures dans votre agenda pour trouver des idées de publication. Croyez-moi, si vous êtes dans un sale mood, fatigué, l’esprit ailleurs ou que sais-je, jamais vous n’arriverez à obtenir le rendu escompté.

J’ai arrêté de repousser mes idées venantes, je les note, et si je n’ai pas le temps de les traiter, j’y reviens plus tard. Mais au moins, elles deviennent des sources écrites parfaitement tangibles.

Prendre de l’avance

Le temps, certainement est-ce la denrée la plus rare et précieuse de l’entrepreneur. Il m’est aujourd’hui impossible de prendre une photo le jour j de la publication d’un post. Pour commencer, je passe le plus clair de mon temps au bureau, derrière mon ordinateur, je n’ai donc rien de bien incroyable à poster. Ensuite, prise dans d’autres tâches, je n’y pense pas. Alors, je vous conseille (et je me conseille par la même occasion), de prendre une farandole de photos lors d'événements et autres jours un peu spéciaux, que vous pourrez ensuite poster tout au long des semaines suivantes.

Rester moi-même

Dans le jeu des réseaux sociaux, nous sommes abrutis par les images de perfection renvoyées par nos congénères. Problème : ma vie n’est pas parfaite, certainement la vôtre non plus. Montrez-le. Votre différence pourrait bien s’avérer être votre plus grande force, la valeur ajoutée qui créera le "pourquoi" votre communauté vous suivra.

Être mon propre client

La semaine dernière, je parlais avec la CEO d’une agence de communication qui me disait “c’est fou, je passe mon temps à communiquer pour les autres, mais je suis incapable d’avoir un feed présentable. Ce sont vraiment les cordonniers les plus mal chaussés” eh oui. Je me cale à présent du temps dans mon agenda pour planifier mes posts, je reprends toutes mes petites notes écrites au compte-gouttes, mes diverses photos, et je programme. Je m’assure ainsi, d’avoir du contenu pertinent et régulier à proposer. Ma marque est devenue un client de mon agence.

J’espère que ce post, franchement imprévu dans mon planning éditorial, vous aura donné envie de revoir votre personal branding. 🔮💃✨

Auteur
Stéphanie Jouin
Passionnée par les domaines de la littérature, du digital et de l'entrepreneuriat, Stéphanie est la co-CEO de l'Agence Afffect.